Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment la société assassine le  « BodyPositve » ?

Nous sommes le 23 Janvier 2020.

Qui ici en 2020 n’a jamais entendu parler du body positive ?
Ce mouvement auquel j’adhère particulièrement, encourage l’acceptation et l’appréciation de TOUS les types de corps.
Il a pour but de favoriser l’estime de soi et l’amour de soi.

Jusqu’ici, aucune ombre au tableau, c’est un mouvement pertinent en accord avec la révolution que nous souhaitons créer.

Pourtant, son ennemi n•1 c’est la société elle même !

En effet, c’est un mouvement bien connu et pourtant pas toujours aussi bien compris et interprété. 
Les mauvaises interprétations qui lui sont attribuées attire les foudres de certaines personnes et parfois même de professionnels de santé qui pensent que le mouvement apporte un prétexte pour l’obésité et diminue la prise de conscience sur l’état de santé des personnes en surpoids.

Quand je parle de body positive ou d’acceptation de soi, j’entends des voix s’exclamer :

 « Il faut arrêter d’encourager les gens à rester gros ! »
 « Ils verront bien quand ils seront rongés par le diabète... »
 « Donc t’es en train de dire qu’être obèse c’est bien ? »
 «  Et donc les gros sont devenus plus beaux que les minces c’est ça ?! »
 « Mais toi tu essaies de perdre du poids tu peux pas parler de bodypositive ! »
 « Tu as pensé aux valeurs sanitaires que tu transmets à tes enfants ? »
 « Ça c’est juste une excuse pour manger plus... »
 « Encore un truc inventé par des gros... »

Et la liste de ces réflexions est bien plus longue encore.

Des réflexions assassines pour le mouvement du BODYPOSITIVE puisqu’elles se généralisent de plus en plus, dénigrant l’objectif principal des actions menées au cœur de ce mouvement.

On pourrait aussi parler des personnes qui utilisent le BODYPOSITIVE à mauvais escient, en mettant en avant des corps de personnes en surpoids, mais uniquement ces corps la. 
Sans s’en rendre compte, ils encouragent les remarques inappropriées.

Cette mauvaise compréhension des actions militantes amène même les professionnels de santé à se retourner contre le mouvement :
En The Obesity Society (en), une société scientifique vouée à l'étude de l'obésité et de ses traitements, publie un rapport indiquant que la normalisation des grandes tailles de vêtements nuirait à la perception de l'obésité en Angleterre, car le nombre de personnes présentant une surcharge pondérale qui perçoivent mal leur poids serait en augmentation. Aussi, ces personnes seraient moins susceptibles d'essayer de perdre du poids que les autres personnes qui sont conscientes de leur situation. 

D’autres affirment que le BodyPositive serait à l’origine de complexes physiques chez les personnes dont le physique se rapproche du « tout venant » et que cela aurait un intérêt financier.

 

Mais rappelons ce qu’est vraiment le BODYPOSITIVE

Comme nous l’avons dit au début de l’article, c’est un mouvement qui encourage l’acceptation et l’appréciation de TOUS les types de corps et qui  a pour but de favoriser l’estime de soi et l’amour de soi.

Vous notez que dans cette définition, on parle de TOUS les types de corps ! 

@brittanyleighmae

Que l’on soit grand, petit, mince, en surpoids, blond, brun, avec un handicap, une « différence » physique, de grands pieds ou de petites oreilles, nous sommes légitimes à rejoindre le mouvement! 
L’objectif étant d’apprendre à aimer son corps et ceux des autres avec les particularités qu’ils présentent et même si ils correspondent aux stéréotypes de beauté que l’on connaît.

Le BODYPOSITIVE n’écarte pas les personnes correspondant aux stéréotypes de beauté, il écarte les stéréotypes ! 

Quant à son impact sanitaire, n’oublions pas qu’il relève de la responsabilité de chacun et de son environnement médical,de prendre les mesures nécessaires au maintien ou à l’amélioration de sa santé.
Par ailleurs, il me semble bon de rappeler que nous n’avons pas toujours une maîtrise évidente de notre corps et que pour certaines personnes souffrant de TCA, Thyroïde, SOPK, etc. perdre (ou prendre) du poids est parfois difficile et prend du temps.
Pendant que le changement opère, il n’y a pas de mal à apprendre à aimer notre reflet dans le miroir.
J’irai même jusqu’à dire que cela pourrait avoir un impact positif sur la santé émotionnelle des personnes concernées, duquel découlerait une meilleure capacité à atteindre leurs objectifs liés à leur santé globale.

De la même façon, on peut aimer son corps tel qu’il est et envisager un changement malgré tout ! 

La chirurgie, le maquillage, la perte de poids, les coiffeurs, etc., ne sont pas un frein au BodyPositivisme.
La vie est courte et nous avons le droit d’avoir envie d’une poitrine plus ferme, d’un regard pailleté, d’un jeans en 38 ou encore d’une teinture blonde ! En avoir envie n’implique pas toujours de détester son corps sans cela, cela implique d’aimer AUSSI le changement.
Lorsque vous lisez un autre livre que votre préféré, vous ne détestez pas votre bouquin favori, vous changez simplement de lecture pour découvrir une autre œuvre !

En résumer, prôner le BODYPOSITIVE, c’est : accepter et considérer de manière égale TOUS les corps quels qu’ils soient et avec les changements qu’ils peuvent vivre ! 

 

Alors cessons d’assassiner un mouvement qui nous veux du bien en lui donnant un sens qui n’est pas le bon ! 
Si ensemble nous faisons passer le bon message, alors les objectifs visés seront atteint plus rapidement.

Qui que tu sois et quelque soit ta particularité : Love Yourself beacause you are beautiful ! 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

BodyFullWords


Voir le profil de BodyFullWords sur le portail Overblog

Commenter cet article